Résumé Passage de grades 2016 Ecole Bernard Sok

Mis en avant

DSC05532

Les pratiquants de l’école qui ont passé leur grade ainsi que les juges.

DSC05494

Démonstration impressionnante des enfants.

Dimanche dernier, c’est réuni plus de 50 pratiquants pour le passage de grades 2016 ! Ce fut l’occasion de réunir les clubs d’Athis Mons et celui du Pecq afin de partager ce grand moment de convivialité.

Le passage de grade est essentiel dans la vie du pratiquant de Wushu, c’est une étape, une synthèse qui permet de prendre du recul sur sa pratique et de visualiser sa progression sur l’année.

Cette année, nous avons eu droit à une démonstration spectaculaire des enfants. C’était une première pour un passage de grade et pour résumer simplement cette démonstration, les enfants nous ont bluffé. C’est une véritable performance qui a été réalisée.

Nous tenons à remercier les parents pour leur aide, pour les gâteaux, le thé et tout ce qui fait qu’ils nous soutiennent dans l’enseignement du Wushu à leurs enfants.

Nous remercions aussi tous les pratiquants qui se sont déplacés pour le passage de grade ainsi que les juges qui répondent présent chaque année.

Encore merci à tous !!!!

DSC05597

Sophie dans le passage des Pao en Sanda avec Damien aux Pao.

DSC05519

Démonstration de Gong Fang (Self Défense) avec Hao, Mohammed et Stéphane

DSC05385

Evan lors de la démonstration individuelle enfant.

DSC05495

Positions finales de la démonstration enfant.

Résumé du stage international au Maroc !

Mis en avant

Instantané000001Comme vous le savez, notre professeur Ken Marc Chung est revenu d’une semaine de stage au Maroc, voici son résumé :

Depuis déjà 10 ans que j’effectue des stages au Maroc pour la promotion, le développement et surtout ma passion du Wushu.

Cette année a été riche en évènement car chaque année apporte son lot de nouveauté et de nouveau défi.

Le « Morocco Wushu Tour 2016 » est une tournée de différents stages du même type que celui du grand stage de Rabat (capitale) pour être au cœur des régions du Pays.

Tous les pratiquants ne pouvant pas se rendre au grand stage peuvent ainsi bénéficier de l’intervention de l’instructeur au sein de leur région.

Le marathon de près de 3000km sur 7 villes en 1 semaine comptabilise 16 stages de différents thèmes.

Taolu Wushu Chang Quan, Nan Quan et Sanda pour adultes, enfants, avancés, cadres et entraîneurs.

Ville de Agadir > Marrakech > El Jadidda > Nador > Ksar El Kebir > Temara > Rabat

Le niveau du wushu au Maroc de cesse de s’accroitre d’année en année, et ce grâce au travail hyper actif des membres du comité directeur.

On compte aujourd’hui la nouvelle génération de futur champion qui bénéficie du savoir-faire de leurs aînés.

Ils possèdent une équipe national Wushu et Sanda avec des athlètes de grande qualité. Ils participent aux grandes compétitions majeures dans l’international.

Ils œuvrent maintenant pour le comité africain de wushu. Ils proposent divers projets internes et ils ont même réalisé un grand débat dans une grande chaine nationale en prime time pour promouvoir et faire connaitre à tous la pratique du wushu. Ils sont actuellement en mesure de faire face à de grands projets tels que la demande des championnats du monde de wushu grâce à un environnement très favorable sur le plan économique, culturel et politique avec la Chine.

Il y a naturellement beaucoup de contraintes liées à la pratique :

  • Les structures des lieux d’entrainements (très petite pour la majorité);
  • Les populations de catégories sociales assez faibles (les cotisations sont très très faibles);
  • Une vraie pratique du wushu depuis peu et donc assez peu connu.

La méthode du développement du wushu ne tient que sur la réelle compétence des membres du comité directeur. A travers de vrais passionnés, la promotion de l’art martial demande un réel sacrifice à tous les niveaux, que sont actuellement disposés à faire depuis notre tout premier rencontre. Ils ont le savoir-être, le savoir-faire et le savoir-faire-faire.

Ils sont à l’écoute de tous et règlent la plupart des conflits à travers une bonne discussion avec les divers préposés.

La religion musulmane cumulée avec la pratique philosophique du wushu donne énormément de rigueur aux pratiquants.

Je ne cesse de croire au potentiel incroyable du Maroc par rapport au Wushu.

Le train est lancé à grande vitesse et je suis fière d’être dans ce wagon de tête.

https://www.facebook.com/abderrahmane.esannaghi?fref=ts.

Ken Marc CHUNG

6ième Duan Wushu

DSC_0084DSC_0288

 

Préparez au mieux votre passage de grade du 12 Juin !

Mis en avant

 

L'écoleLe passage de grade approche à grands pas !!! Dimanche 12 Juin is coming !!!

Jusqu’à maintenant, nous n’avons reçu que 10 mails pour les inscriptions pour le passage de grade. Cette inscription nous permet de nous organiser, de planifier l’évènement….alors s’il vous plait, prenez deux minutes pour juste nous envoyer par mail avant le Dimanche 5 Juin à contact@kungfu78.fr :

– NOM
– PRÉNOM
– ENFANT OU ADULTE
– GRADE PRÉSENTÉ (si vous ne le savez pas, ce n’est pas grave, nous trouverons pour vous)

Pour vous préparer au mieux, Ken a réalisé, l’année dernière, les vidéos des Taolu appris dans l’année (enfants et adultes). Ci-dessous, vous trouverez les liens vers les vidéos ainsi que d’autres informations importantes.

Informations Importantes :
  • Merci de régler votre inscription = 15€ (toutes catégories), à votre arrivée au Gymnase.
  • Il n’y aura hélas pas de repas proposé pendant la journée. Nous vous invitons à prévoir un repas, ou de quoi acheter dans les commerces environnants (accessibles par voiture).
  • Date : Dimanche 12 Juin 2016
  • Lieu : Gymnase Hébert (Salle Principale), rue de la Grosse Roche – 91200 Athis-Mons
  • Horaires : Enfants = Présence obligatoire à 9h30 / Adultes = Présence obligatoire à 12h
       Documents pour préparer votre passage de grade :
  • Powerpoint Culture Martiale et Détails du passage de grades : CLIQUEZ ICI
  • Vidéo Taolu Enfants « Zhong Shi Shaonian Changquan » : CLIQUEZ ICI
  • Vidéo Taolu Adultes « Zhong Shi Nanquan Yi » : CLIQUEZ ICI

Il arrive cet été !!! Le Stage Portugal Wushu Sanda !!!

Mis en avant

Affiche Portugal 2016Comme vous le savez, cette année notre professeur Ken Marc Chung, organise un stage de Wushu, Sanda au Portugal pendant 15 jours du 23 Juillet au 6 Août.

La première semaine sera accessible à tout le monde et la deuxième sera réservée au public avancé.

Au programme, du Wushu, du Sanda, du Gong Fang Qinna, du Shuai Jiao etc. Bref beaucoup de sueur et surtout de la bonne humeur ainsi qu’une expérience inoubliable.

Un stage, c’est le moment où l’on peut progresser, c’est le moment où l’on peut partager, c’est le moment où l’on se serre les coudes pour avancer.

Si vous souhaitez en savoir plus, voici la plaquette explicative du stage, lieux, prix, programme détaillé….Cliquez sur le lien si dessous pour la télécharger.

Stage Portugal 2016

Vous en avez l’eau à la bouche, inscrivez-vous le plus vite possible !!!!

Résultats Coupe de France Jeunes 2016

Mis en avant

Cp_Fr_Jeunes_Wushu_070516_VisuLe week-end dernier, c’est déroulée à Paris la coupe de France Jeunes Wushu. Notre école était bien entendue présente lors de cette compétition avec 8 jeunes compétiteurs.

Voici les résultats :

Owen médaille argent en poussin dans la catégorie Nan Quan traditionnel.

Salomée médaille de bronze en catégorie autre style.

Evan, Lucas, et Orion médaille d’Or en Duilian.

Pierre, Noah et Sunny ont réalisé une très belle performance mais malheureusement n’ont pas eu le podium.

Félicitations à nos jeunes compétiteurs pour ces belles performances !!!

Team Junior Podium

Team Junior Podium

Salomée Podium

Salomée Podium

Owen Taa

Owen Taa

Owen Podium

Owen Podium

Noah en plein saut

Noah en plein saut

Evan Orion Lucas Podium avec Ken et Alain Saadoun

Evan Orion Lucas Podium avec Ken et Alain Saadoun

Evan, Orian et Lucas en attente de leur note

Evan, Orian et Lucas en attente de leur note

Diulian

Diulian

 

Vivre et s’entraîner en Chine : Les choses sérieuses commencent

Article 3, Partie 1 :

Vous avez, manqué l’article précédent ? Cliquez ICI

Quand j’écris ces lignes, nous sommes le 1er Mars 2016. Beaucoup de choses se sont passées depuis mon premier entraînement test. Je dois d’abord dire que j’ai été super bien accueilli par les autres compétiteurs. Il y a une ambiance vraiment semblable à celle de nos clubs, tout en travaillant très sérieusement. Je me suis vite rapproché de deux élèves en particuliers avec qui on commence à se voir à l’extérieur des entraînements et discutons sur Wechat tous les jours à nous raconter des blagues bien grasses.

Les compétiteurs avant une démonstration au Crown Plaza Hotel :

 

L’entraînement depuis mon premier cours il y a 2 mois à été suivi de manière plus ou moins aléatoire. En effet mon boulot et mon statut de cadre font que je n’ai pas d’horaires et seulement une obligation de résultats. Avec les aléas de travailler entre deux cultures, il m’arrive d’être sur un rythme très cool (fin de la journée à 17h) pendant 15 jours, puis travailler d’un coup de 8h à 22h pendant 15 autres jours du Lundi au dimanche. Autant vous dire que quand je bosse à ce rythme je ne peux pas m’entraîner, ce qui rend le boulot encore plus énervant. Du coup je ne suis pas allé tous les jours à tous les entraînements pendant deux mois.

Cela ne m’a pas empêché de perdre 3kg et d’apprendre correctement le 3ème imposé Changquan avec le prof et son meilleur élève Zheng jingtian, membre de l’équipe de Wushu de l’université des sports de Guangzhou (Canton).

Zheng Jingtian qui s’amuse à Guangzhou :

Concernant le programme fixé par le professeur au début, je n’ai pas encore assez perdu de poids (manque au moins 7kg à perdre) ni réglé tous mes sauts, mais d’après lui, je progresse.

L’entraînement est assez éprouvant mais pas autant que lorsque je m’entraîne avec des équipes professionnelles. Il m’arrive souvent d’avoir à faire tous les sauts 40 fois chacun à chaque entraînement, ou de tenir en équilibre entre 2 chaises pour le gainage, ou d’autres exercices assez fatigants. En parlant d’équipes professionnelles, n’ayant toujours pas reçu mon titre de séjour et mon temps étant pas mal occupé, je n’ai pas encore eu l’opportunité de m’y entraîner les weekends comme je pensais le faire au début. Toutefois le meilleur élève du professeur doit m’introduire dans l’Université des sports de Guangzhou ce qui pourrait être un bon booster.

Mis à part les entraînements quotidiens, notre club est très sollicité pour différentes démonstrations de plus ou moins grande envergure. Mes potes d’entraînement ici font une démonstration par semaine en moyenne ! Et pour le nouvel an nous avons doublé le rythme à raison de 4 démonstrations en 2 semaines (Dans des entreprises et des Hotêls). Le nouvel an chinois n’a rien de comparable avec aucune fête que vous connaissez. Il s’agit de l’évènement le plus important de l’année. D’abord parce que c’est une fête et les chinois en sont très friands, mais surtout car c’est pour beaucoup d’entre eux le seul moment de l’année où ils pourront retrouver leurs femmes, enfants et reste de la famille. Les chinois travaillent souvent dans des régions très éloignées de leur village d’origine et quittent parfois tout un pan de leur famille pour gagner un peu d’argent. Malgré tout, ils n’ont que peu d’argent et ne peuvent donc pas rentrer chez eux plus souvent qu’une fois par an (certains ne rentrent pas pendant plusieurs années). Pendant 2/3 semaines tout s’arrête en Chine. Plus personne ne travaille, tout le monde rentre voir sa famille et on s’envoie des messages de bonne année accompagné d’enveloppes rouges virtuelles sur Wechat toutes les deux heures.

WeChat_1453091208

J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe de démonstration pour les 4 prestations réalisées avant le nouvel an. J’aime bien les démos car ça permet de faire des tests avant les compétitions tout en étant moins stressé. Nous nous somme produits sur des scènes de toute sortes, minuscules ou gigantesques, dans des palaces, de grandes entreprises ou en extérieur. Nous avons même fait une démo très dangereuse sous une bonne pluie et un tapis rouge trempé.

Les démonstrations sont aussi une opportunité pour nous de manger et plaisanter tous ensemble, et de souder les liens qui nous unissent grâce à notre passion commune pour le Wushu. On gagne aussi des cadeaux et un peu d’argent sous forme d’enveloppes rouges 红包 (Hongbao)

Vivre et s’entraîner en Chine : Le premier entraînement ou « entraînement test »

Article 2, Partie 2 : Le premier entraînement ou « entraînement test »

Enfin la suite ! Vous avez manqué la première partie ? Cliquez ICI pour rattraper votre retard.

Wuguan2

Je frappe à la porte de la salle … Le professeur est en train de réparer les canalisations dans le plafond avec un élève. Il me fait entrer dans la salle qui est encore en travaux car ils viennent de déménager. Je ne vous le cache pas, j’étais d’abord un peu déçu par la salle : pas de tapis de Wushu mais des puzzles, la surface de la salle est légèrement plus petite en largeur que la taille d’un tapis de compétition, la hauteur sous plafond n’est pas suffisante pour pratiquer certains mouvements des armes du Changquan … Mais je ne m’arrête pas à ça car :

1) J’ai pratiqué dans des endroits bien pires

2) Je veux voir le niveau du professeur et des élèves avant de juger trop vite

3) Je n’ai pas vraiment d’autres choix

Comme prévu, le professeur me pose des questions sur ma pratique et sur ma vie tout en observant mon (gros) physique de près. Il me parle d’abord de me donner des cours particuliers avec un élève allemand qu’il entraîne dans un club de fitness. L’idée ne me réjouit pas mais je ne dis rien. Puis au fil de la discussion je lui dit quels styles j’ai pratiqués ou pratique encore. Pour chaque style évoqué il me demande donc une démonstration (Changquan, Nanquan, Xingyi, armes)… Tout ça est déjà un bon point car il sait comment juger un élève. Evidemment je m’exécute (sans échauffement bien sûr), et pas très fier de moi je me rassois pour discuter à chaque fois. C’est alors qu’arrivent deux de ses élèves compétiteurs : A Wang et Jiang Junhao (les deux ont 20 ans).

Il me demande de suivre leur rythme et de faire tout l’entraînement avec eux. Ça fait 3 mois que je n’ai pas fait de sport (pas comme je l’entends), du coup j’étais bien mort après la série de sprints et de sauts de grenouille ! Pas grave, petit conseil, en Chine surtout ne jamais dire qu’on est fatigué (et encore moins à l’entraînement de test), sinon les profs nous prennent vite pour des guignols et nous donnent un enseignement équivalent à ce qu’ils pensent de notre niveau. Alors même si vos tripes sortent sur le tapis et que vous ne tenez plus debout, dites « Je ne suis pas fatigué » 我不累 (Wo bu lei) … sauf si vous êtes un(e) looser😉

Wuguan1

Je remarque d’abord que les compétiteurs ont un très bon physique, une excellente condition physique, et de bonnes bases (ouf ! le contraire aurait été décevant). Techniquement nous ne sommes pas si loin, mais grâce à leur physique, ça rend beaucoup mieux, et ils savent faire tous les sauts de base (roue sans les mains, 540°, … oui en Chine ce sont des bases).

L’entraînement se termine et le professeur me propose de rejoindre son équipe de compétiteurs. Encore ouf ! Si il m’avait mis avec son élève allemand, je ne serais jamais revenu.

Après m’avoir vu bouger, le professeur m’a pris à part à la fin du cours pour me dire qu’au vu de mes qualités physiques et techniques, le style le plus adapté était bien le Changquan. Il va donc perfectionner mes bases en Changquan jusqu’à ce qu’il les trouve parfaites (sauts compris), me faire maigrir en même temps (30 à 45 minutes de course avant chaque entraînement), puis m’enseigner un style traditionnel : le Zuijian 醉剑 ou « épée ivre ».

Jiaolian

Au vu du niveau du professeur et de ses élèves, j’ai donc décidé de m’inscrire dans ce club car j’ai quand même de quoi progresser. Et j’irai de temps en temps dans des équipes professionnelles pour des stages intensifs. Je rejoins donc l’équipe compétiteurs adultes, cours tous les soirs sauf le dimanche. C’est parti !

Dans mon prochain article, je vous raconterai comment se passe la vie dans le club, et comment la lier aux obligations professionnelles. Bon entraînement !

Ghyslain.

Victoire pour Helder !

Helder4

Bonjour à tous,

Helder est actuellement, en Thaïlande pour se perfectionner, et ce pour plusieurs mois. Après plusieurs semaines d’entraînement, il à participé le week-end dernier au « AKA Brazilian Jiu Jitsu Tournament » dans la catégorie des 75kg.

helder2

Résultat = 3 combats et 3 victoires.

Comme vous pouvez le voir sur ces photos, il s’agissait d’une compétition « No Gi », c’est à dire sans « Gi » (nom de la plupart des tenues traditionnelles des combattants d’arts martiaux Japonais).

Helder1

Félicitations à lui et vivement les prochains résultats !

Helder3

Résultats du championnat de France Sanda

12800370_1080406078678145_6408653266048335453_nLe week-end dernier a eu lieu le championnat de France Sanda et Wushu moderne au Cannet.

Cette année, la compétition a été de très haut niveau, beaucoup de potentiel tant au niveau technique que combat.

Notre compétiteur Alex, accompagné de Yannick en tant que coach, a fait second au championnat de France Sanda class B -60 Kg !

Alex a donc obtenu une deuxième place et l’or lui a échappé de peu en finale. A la suite du 3ème round, les juges ont donné gagnant à son adversaire grâce au partage des points et des pénalités.

UN TRÈS GRAND BRAVO POUR SA PREMIÈRE PARTICIPATION EN SANDA !

FÉLICITATIONS !!!

Nous remercions aussi chaleureusement Yannick qui a su diriger jusqu’au bout son rôle de coach.

IMG_1757