Résumé du stage international au Maroc !

Instantané000001Comme vous le savez, notre professeur Ken Marc Chung est revenu d’une semaine de stage au Maroc, voici son résumé :

Depuis déjà 10 ans que j’effectue des stages au Maroc pour la promotion, le développement et surtout ma passion du Wushu.

Cette année a été riche en évènement car chaque année apporte son lot de nouveauté et de nouveau défi.

Le « Morocco Wushu Tour 2016 » est une tournée de différents stages du même type que celui du grand stage de Rabat (capitale) pour être au cœur des régions du Pays.

Tous les pratiquants ne pouvant pas se rendre au grand stage peuvent ainsi bénéficier de l’intervention de l’instructeur au sein de leur région.

Le marathon de près de 3000km sur 7 villes en 1 semaine comptabilise 16 stages de différents thèmes.

Taolu Wushu Chang Quan, Nan Quan et Sanda pour adultes, enfants, avancés, cadres et entraîneurs.

Ville de Agadir > Marrakech > El Jadidda > Nador > Ksar El Kebir > Temara > Rabat

Le niveau du wushu au Maroc de cesse de s’accroitre d’année en année, et ce grâce au travail hyper actif des membres du comité directeur.

On compte aujourd’hui la nouvelle génération de futur champion qui bénéficie du savoir-faire de leurs aînés.

Ils possèdent une équipe national Wushu et Sanda avec des athlètes de grande qualité. Ils participent aux grandes compétitions majeures dans l’international.

Ils œuvrent maintenant pour le comité africain de wushu. Ils proposent divers projets internes et ils ont même réalisé un grand débat dans une grande chaine nationale en prime time pour promouvoir et faire connaitre à tous la pratique du wushu. Ils sont actuellement en mesure de faire face à de grands projets tels que la demande des championnats du monde de wushu grâce à un environnement très favorable sur le plan économique, culturel et politique avec la Chine.

Il y a naturellement beaucoup de contraintes liées à la pratique :

  • Les structures des lieux d’entrainements (très petite pour la majorité);
  • Les populations de catégories sociales assez faibles (les cotisations sont très très faibles);
  • Une vraie pratique du wushu depuis peu et donc assez peu connu.

La méthode du développement du wushu ne tient que sur la réelle compétence des membres du comité directeur. A travers de vrais passionnés, la promotion de l’art martial demande un réel sacrifice à tous les niveaux, que sont actuellement disposés à faire depuis notre tout premier rencontre. Ils ont le savoir-être, le savoir-faire et le savoir-faire-faire.

Ils sont à l’écoute de tous et règlent la plupart des conflits à travers une bonne discussion avec les divers préposés.

La religion musulmane cumulée avec la pratique philosophique du wushu donne énormément de rigueur aux pratiquants.

Je ne cesse de croire au potentiel incroyable du Maroc par rapport au Wushu.

Le train est lancé à grande vitesse et je suis fière d’être dans ce wagon de tête.

https://www.facebook.com/abderrahmane.esannaghi?fref=ts.

Ken Marc CHUNG

6ième Duan Wushu

DSC_0084DSC_0288

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s